Frontenac (Minnesota), des liens directs avec la royauté de France

Villa Maria (photo Doug Ohman)

A la demande du père jésuite Pierre-François-Xavier de Charlevoix, le roi de France donna son approbation à l’établissement d’un poste parmi les Sioux. L’expédition de René Boucher, Sieur de La Perrière (un Canadien) quitta Montréal dans une flottille de canots le 16 juin 1727. Les prêtres Michel Guignas et Nicolas de Gonnor faisaient partie du groupe.

Ils arrivèrent sur le site actuel de Frontenac au Minnesota le 17 septembre à quelques kilomètres seulement au sud-est des villes jumelles actuelles de Minneapolis / Saint-Paul. Le but de cette expédition était de fraterniser avec les tribus Sioux, y compris les Sans Arcs, les Brûlés et les Chaudières. Les Français ont été les premiers Européens à rencontrer la nation Sioux dans les années 1670-1680. Un fort nommé d’après Charles de Beauharnois, gouverneur de la Nouvelle-France, ainsi qu’une chapelle dédiée à l’Archange Saint Michel furent établis pendant l’automne sur le site actuel du couvent des Ursulines appelé Villa Maria.

Le merveilleux lac Pépin

Le lac Pépin sur les rives duquel furent édifiés Fort Beauharnois et la première église catholique du Minnesota, est un élargissement naturel du fleuve Mississippi. On dit que le roi Louis XIII aurait accordé aux frères Pépin, Étienne et Guillaume, des terres dans le cours supérieur du grand fleuve. Deux des fils de Guillaume, Jean et Pierre, ont plus tard exploré la région et fait des affaires avec les Sioux autour du lac, et leur nom de famille est devenu attaché à ce merveilleux plan d’eau.

“L’Étoile du Nord” (en français uniquement) est la devise officielle du 32ème état des États-Unis. Elle est portée fièrement par le drapeau et le grand sceau du Minnesota (en bas sous l’eau du lac Pépin). Minnesota est un nom Sioux signifiant “Eau qui reflète le firmament”. C’est un nom expressif et élégant.