Première visite au centre-ville de Milwaukee en 1674

Photo Wisconsin Historical Markers

Qui se souvient que les premiers visiteurs de la première métropole du Wisconsin ont été le père Jacques Marquette et ses compagnons de voyage canadiens-français Pierre Porteret et Jacques Largillier.

Ils ont séjourné au centre-ville de Milwaukee du 23 au 27 novembre 1674. En l’honneur de leur séjour une statue en bronze de Marquette et une pierre plate de granit poli gravée montrant un Autochtone pagayant sur une rivière d’Amérique ont été érigés sur le site de leur campement.

L’université Marquette, la plus grande université privée de l’actuel État du Wisconsin, a adopté fièrement son nom.

En 1795, Jacques Vieau, originaire de la Côte-des-Neiges à Montréal, a été le premier colon permanent de Milwaukee. Il était un marchand en fourrures pour la compagnie du Nord-Ouest et son commerce sur les bords du lac Michigan était profitable. Dix ans auparavant, Vieau avait épousé à la Baye verte Angélique Roy, avec laquelle il eut au moins douze enfants. Elle était la petite-fille du grand chef Poéouatami, nommée Anaugesa.

La première habitation de Milwaukee

Photo Wisconsin Historical Markers

Ici dans la verdure du parc Mitchell au cœur de la plaisante vallée de la rivière Menomonee, l’entrepreneur Jacques Vieau construisit sa cabane au Wisconsin en 1795. Ce fut la première habitation de Milwaukee. Son magasin de traite était situé à proximité, là où la rivière et un sentier autochtone achalandé reliant Green Bay à Chicago se croisaient.

Les Poéouatamis, un nom qui signifie “Gens qui gardent le feu”, ont probablement été ceux qui ont fait une utilisation accrue du sentier Green Bay – Chicago à l’époque de la Grande Louisiane française. Les membres de la Nation du feu, aussi appelés les Poûx, étaient dispersés dans plusieurs villages et échangeaient largement entre eux par voie pédestre.