Des Talus du Concile à Council Bluffs en 100 ans d’histoire

Monument Lewis & Clark à Council Bluffs (photo ville de Council Bluffs)

Les villes adjacentes de Council Bluffs (Iowa) et d’Omaha (Nebraska) se font face sur les bords escarpés du Missouri. Les talus (bluffs en anglais) étaient la caractéristique principale des lieux car ils commandaient la navigation.

On dit que les chefs des tribus voisines tenaient leur Concile régulièrement à cet endroit facilement reconnaissable par ses promontoires égaux des deux côtés de la rivière, tel qu’illustré ci-contre par le monument dédié en 1936 au passage de Lewis et Clark à Council Bluffs.

 

Echange avec les Omahas

Échange sur les berges du Missouri (artiste Z.S. Liang)

L’histoire nous enseigne que des coureurs de bois francophones y ont fait commerce pendant près d’un siècle avant l’expédition de Lewis et Clark en 1804. Sachant que les talus étaient un point d’assemblée des chefs, l’appellation les “Talus du Concile” leur a été donnée de manière appropriée. L’endroit a ainsi été nommé bien avant la visite de Lewis et Clark dont les entrées aux annales utilisent l’anglicisme “Concile Bluffs” et la version anglaise “Council Bluffs” à des fins d’identification seulement.

La première mention des Omahas est apparue dans les récits de voyage de Pierre-Charles Le Sueur en 1700 où il décrit un grand village Omaha d’environ 4000 habitants situé au confluent de la rivière du Rocher (aujourd’hui Big Sioux) et le Missouri à quelque 145 kilomètres au nord de l’actuelle métropole d’Omaha. Au milieu du 18ème siècle ce peuple aurait émigré vers le sud pour se rapprocher des Talus du Concile où des produits européens pouvaient être acquis en échange de fourrures.

Jeux de lumière au parc River’s Edge à Council Bluffs en face du centre-ville d’Omaha (photo John Jenkinson)

Les commerçants francophones préféraient établir leurs comptoirs d’échange sur les hauteurs des “Talus” dont la réputation n’était plus à faire parmi les Premières Nations et où il y avait une brise rafraîchissante. Bien que le Concile des chefs soit chose du passé, les Talus d’aujourd’hui sont toujours une place de rassemblement sur un immense terrain plat entouré d’arbres le long du Missouri. Des jeux de lumière flamboyants toutes les demi-heures après la tombée de la nuit sur une grande pelouse de plus de 20 000 mètres carrés servant de toile redonnent à Council Bluffs sa réputation d’autrefois.